LA RECHERCHE THERMALE ET ARTHROSE DU GENOU

EN 2015 La station thermale de Royat participe au lancement d’une étude pilote GEET One

Le Service de Recherche de l'Etablissement Thermal en collaboration avec le CHU de Clermont Ferrand lance une étude pilote sur la gonarthrose qui se déroulera de fin Juillet à fin Octobre 2015.

Responsable de l’étude Pr. Emmanuel Coudeyre – CHR Nord Cébazat (63118)

Soutien clinique Dr. Christine Levyckyj - Thermes de ROYAT

Tout se passe sur place, sur votre lieu de cure !

Quel est le but de cette étude ?

Démontrer l'effet synergique  des cures thermales associées à un  programme d’éducation thérapeutique

    Tester la capacité au changement vis-à-vis du niveau d’activité physique :

          - Contrôle T0, fin de cure et 3 mois

          - Education à l’exercice = 5 séances

    3 Stations thermales participent : Royat, Le Mont Dore et Bourbon Lancy

Quels en sont les objectifs ?

Rechercher une véritable modification du mode de vie des patients en particulier en ce qui concerne la pratique d’une activité physique ou la réduction pondérale.

Seront évaluer l’évolution :

  • Du sentiment d’efficacité personnelle dans la maladie (Douleur, fonction et autres symptômes)
  • De la perception de l’activité physique
  • De la douleur et de la fonction
  • De l’anxiété
  • Du diagnostic de sarcopénie

 

Qui peut participer ?

  • tous les patients, homme, femme, âgé de 50 ans à 75 ans
  • tous les patients souffrant d’une gonarthrose selon les critères cliniques de l’American College of Rheumatology (ARC)
  • être affilié à un régime de sécurité sociale (bénéficiaire ayant droit)
  • être inscrit en cure thermale aux dates mentionnées ci-dessous
  • à condition de donner son consentement éclairé par écrit à participer à l’étude le jour de son arrivée

 

5 Dates possibles :

  • Le 4 août jusqu’au 22 août
  • Le 24 août jusqu’au 11 Septembre
  • Le 31 août jusqu’au 18 septembre
  • Le 22 septembre jusqu’au 10 octobre
  • Le 12 octobre jusqu’au 30 Octobre

 

Pour bénéficier de ce programme qui vous est offert, nous vous remercions de retourner le papillon détachable ci-dessous.

Coupon à imprimer

 

En quoi cela va consister ?

L’étude proposée s’inscrit dans un programme de soins (gonarthrose selon les 4 sous phénotypes proposés par Mc Alindon et al 2014).  Il s’agit de proposer une prise en charge en milieu thermal. En complément des soins thermaux usuels de 3 semaines, il sera proposé aux patients un programme d’éducation santé, adapté et centré sur l’exercice physique adapté, afin de les aider à améliorer leur quotidien à long terme.

Schéma de l’étude

RECRUTEMENT

En collaboration avec 3 stations thermales, Royat, le Mont Dore, Bourdon Lancy par consultations

ELIBILITE : CHU

BRAS INTERVENTION BRAS TEMOIN
EVALUATION J-0 EVALUATION J-0

 

CURE THERMALE

Conventionnelle avec éducation

santé

 

 

CURE THERMALE

Conventionnelle + Support

documenté sur éducation  santé

 

EVALUATION J-21 EVALUATION J-21

Suivi des patients : 3 mois, 6 mois (questionnaires par courrier et relance téléphonique)

 

Si vous êtes dans un groupe TEMOIN : votre participation consiste simplement à :

- bénéficier d'une séance de tests de conditions physiques réalisés par une équipe de professionnels du CHU au cours de laquelle un livret d'informations ainsi que des questionnaires vous seront remis.

Si vous êtes dans un groupe Intervention : votre participation consiste simplement à:

- bénéficier d'une séance de tests de conditions physiques (avec bilan de masse corporelle) réalisée par une équipe de professionnels du C.H.U. au cours de laquelle un livret d'informations ainsi que des questionnaires vous seront remis

Et bénéficier de 5 séances d'éducation à l'exercice réparties de la façon suivante : 2 séances la première et la deuxième semaine de cure, et 1 séance la dernière semaine de cure).

Qu’est-ce que l'arthrose ?

L’arthrose se traduit par une destruction du cartilage situé au niveau des extrémités osseuses formant l’articulation. Elle peut toucher toutes les articulations. Les localisations les plus fréquentes sont les mains, la colonne vertébrale, les genoux et les hanches. Chez une même personne, il existe des localisations multiples.

 Près de 40% des plus de 65 ans sont porteurs d’arthrose symptomatique.

La gonarthrose contribue largement à l’incapacité fonctionnelle et à la perte d’autonomie en particulier de leur marche. En effet, c’est une pathologie chronique dégénérative conduisant à des déficiences de force musculaire, de mobilité, d’équilibre et à un déconditionnement cardiorespiratoire.

Elle contribue largement à l’incapacité fonctionnelle et à la perte d’autonomie des sujets âgés.

La prévalence augmente en fonction :

  • Du sexe (Femme > Homme)
  • De l’articulation concernée (le genou, la hanche et la main sont les plus affectés).

 

Deux types d’arthrose du genou :

  • L'arthrose fémoro-tibiale est la plus courante des arthroses du genou. Elle est due à une déviation de l'axe mécanique de la jambe.
  • L'arthrose fémoro-patellaire est moins fréquente. Elle concerne des personnes plus jeunes, suite à un traumatisme ayant endommagé le cartilage ou à une instabilité de la rotule (malformation osseuse ou déséquilibre musculaire). Cette arthrose est souvent associée à une arthrose fémoro-tibiale.

 

Quelques chiffres :

  • L'arthrose du genou est trois fois plus fréquente que l'arthrose de la hanche (coxarthrose).
  • Dans 45 à 50 % des cas, il existe une atteinte fémoro-tibiale, le compartiment fémoro-tibial interne étant plus souvent atteint que le compartiment externe.
  • Dans 35 % des cas, elle concerne l’articulation fémoro-patellaire entre le fémur et la rotule.
  • Dans 15 à 20 % des cas, les deux localisations sont associées

 

 

      

 

                       Source: ameli-santé.fr, oct 2014